La couverture de toiture

Vous construisez, vous rénovez ou vous avez un projet de couverture technique.
 

RH Toiture intervient dans tous les domaines de la couverture : pour les particuliers, les architectes, les industriels, les marchés publics, les monuments historiques. . Spécialiste en travaux de toiture dans le Haut-Rhin et le territoire de Belfort, l’entreprise est reconnue pour son savoir-faire et sa maitrise des différentes techniques de couverture.

Faire le choix de confier vos travaux à RH Toiture c’est s’assurer de faire réaliser des travaux durable et de qualité en obtenant le meilleur rapport qualité/prix du marché.

Couverture en tuiles mécaniques :

Pose de tuile mécaniqueLes tuiles mécaniques généralement en terre cuite ou en béton se différencient des autres tuiles par ses emboîtements latéraux à double cannelure. Disposées sur un lattis en bois de sapin de section 25x50 ou 60x40, elles sont de quantité allant de 9 à 22 unités par m². En fonction du modèle choisi, les pentes admissibles à la pose dans notre région débuteront à 10.20° jusqu'à l'utilisation en mansarde ou en bardage à la verticale.
Elles sont disponibles en fonction des modèles, en teinte : rouge, rouge nuagé, ardoisée, anthracite, brune, grise… et en aspect de surface moderne ou vieilli, plat ou galbé.

Présentes depuis le début du 20ème siècle dans la plupart des régions de France par le biais de petites tuileries indépendantes les tuiles mécaniques sont encore actuellement les matériaux de couverture les plus utilisés pour la couverture de la maison d'habitation.


Couverture en tuiles plates :

Couverture en tuiles platesEn Alsace personne ne peut rester insensible à la beauté des toits des maisons en tuiles « Biberschwantz ». Traditionnellement posées sur des toitures de 45°à 65° avec un bout arrondi, en « queue de castor » ou également en forme de V, elles sont disponibles dans des teintes traditionnelles du type : rouge nuancé, brune, jaune ancien. Disposées sur un lattis en bois de sapin de section 25x50 ou 60x40, elles sont de quantité allant de 32 à 84 unités par m², le poids d'une telle couverture nécessite donc une charpente en conséquence.
La tuile plate se différencie de la tuile mécanique par le fait qu'elle ne possède pas de système d'emboîtements latéraux. Son étanchéité se fait par croisement des rangs et double recouvrement.
C'est une toiture bien plus étanche et qui gagne en élégance.
Adaptée en neuf et en rénovation, pour de la maison d'habitation de caractère ou des monuments historiques, la tuile plate alsacienne « Biberschwantz » est présente sur nos toit depuis le 15ème siècle, période à laquelle elle a progressivement remplacé la chaume en raison des risques d'incendie. Le musée Alsacien possède une pièce datée de 1537.
Aujourd'hui la tuile plate alsacienne « Biberschwantz » est encore fabriquée sur le site de la tuilerie de Bouxwiller, qui puise depuis quatre siècles une argile de très haute qualité dans le sol d'Alsace.
Par le biais de nos fournisseurs nationaux, des tuiles plates traditionnelles d'autres régions, d'autres formes et dimensions pourront aussi vous être proposées.

Choisissez votre tuile chez l'un de nos fournisseurs : Koramic Imerys


Couverture en ardoise naturelle :

Couverture en ardoise naturelleL'ardoise est un produit 100% naturel, extrait directement de la carrière. Elle est résistante aux températures extrêmes et à toutes les conditions climatiques. En vertu de ses caractéristiques naturelles, l'ardoise n'est soumise qu'aux procédés d'extraction et de taille. Elle n'exige aucun traitement additionnel, ce qui réduit les émissions de CO2 dans l'atmosphère. La couleur et la nuance de chaque ardoise dépendent de sa composition. L'ardoise naturelle est parfaite pour les monuments historiques, les maisons de caractères et les mansardes.
Depuis la fermeture des ardoisières d'Angers la plupart des ardoises naturelles que nous vous proposerons viendront de la région de Galice en Espagne. Extraite en carrière à ciel ouvert dans des régions de montagne, à des altitudes de 400 à 2000 mètres, son exploitation se fait directement à flanc de montagne, les blocs détachés sont acheminés vers les ateliers de fabrication où l'ardoise sera sciée, fendue et rondie. Les formats les plus courants sont rectangulaires, mais il en existe de nombreux autres. Chacun correspond à une architecture, à un style et une tradition régionale.
Adaptée aux pentes de toiture allant de 12° à la verticale suivant la région climatique et l'exposition, nous saurons vous conseiller afin de choisir l'ardoise qui conviendra le mieux à votre toiture. Ardoisière d'Angers


Couverture en Zinc et Cuivre façonnés :

Couverture en Zinc et Cuivre façonnésLes couvertures en Zinc et Cuivre sont généralement réalisées en assemblage par joint debout, posé sur un support en planches de sapin appelé voligeage. Présent dans la littérature depuis le XIXème siècle, le système à joint debout est le premier choix pour des toitures ayant des pentes comprises entre 5% (3°) et 47% (25°). Le terme « joint debout » désigne une technique d'assemblage longitudinal de bacs. Avec une hauteur de joint de seulement 25 mm environ, il est étanche à la pluie sans mesure supplémentaire. Le joint debout avec des bacs façonnés s'est imposé à l'échelle internationale.
Le pliage et le sertissage du joint sont effectués soit manuellement, soit mécaniquement à l'aide de profileuses et sertisseuses.
Généralement posés à la verticale et d'une largeur utile de 57 cm ou 42 cm, les bacs façonnés en joint debout peuvent aussi être réalisés en pose horizontal ou oblique et dans tous autres formats pour des raisons architecturales. De même, des formes spéciales telles que convexes, concaves ou gironnées sont réalisables sans problème. Grâce à la multitude de détails réalisables, le joint debout souligne l'architecture traditionnelle avec le même naturel que les projets très modernes.
Les couvertures en zinc et cuivre sont conçues pour des générations, elles ne nécessitent pas d'entretien, sont fiables et sont d'une grande durabilité dans le temps. Elles protègent la construction d'une façon esthétique.

Le Zinc

Depuis plus de 150 ans, le zinc est utilisé pour la mise en œuvre de toiture. Depuis des décennies, on trouve du zinc sur les toitures du monde entier. Ce matériau naturel séduit par sa qualité et sait convaincre par son esthétique intemporelle. Le Zinc est aujourd'hui disponible en plusieurs teintes : naturel, anthracite, quartz, brun écorce, vert lichen, rouge terre, bleu cendre, azengar, rainbow or…
Solutions de couverture en zinc

Le Cuivre

le cuivre en couvertureLe cuivre a joué un rôle majeur dans le développement des civilisations, il est le plus ancien métal utilisé par les hommes. La plus ancienne preuve de fusion du cuivre en four, date de presque 7000 ans et il est utilisé comme matériau de couverture depuis l'antiquité.
Autrefois réservé aux monuments de prestige, le cuivre en couverture est aujourd'hui adapté au couverture de tous types d'architecture : maison individuelle, logement collectif, tertiaire, monuments historiques…
Le cuivre est le métal sain et écologique par excellence, recyclable à 100% ; on estime que le cuivre disponible à la vente en Europe contient 40% de cuivre recyclé. Il est naturellement actif contre la colonisation bactérienne, ne nécessite pas d'entretien et à une durée de vie exceptionnelle qui dépasse largement celle des autres toitures métalliques.
Le cuivre est disponible en plusieurs teintes : naturel, jaune intense, jaune doré, gris cendré, brun chaleureux, brun mat, vert amande.
en savoir plus sur l'utilisation du cuivre


La couverture en bac acier :

La couverture en bac acierLa couverture en bac acier « sec » se caractérise par la pose en toiture d'éléments en feuille d'acier, nervurée en usine. Généralement d'épaisseur de 0.63mm ou 0.75mm, elle est adaptée pour des pentes de toiture démarrant à 5%. Nous vous conseillerons des bacs aciers comportant un feutre drainant en face intérieure, afin de réduire les phénomènes de condensation en sous-face de toiture.
Le bac acier peut aussi être isolé, dans ce cas nous l'appelons : bac acier sandwich.
Le bac acier sandwich est composé de 2 feuilles d'acier généralement d'épaisseur 0.63mm et d'une âme centrale isolante en polyuréthane ou laine de roche. L'épaisseur de l'âme centrale est variable en fonction de la résistance thermique souhaitée.
L'esthétique que confère le bac acier le réserve plutôt à une application industrielle, néanmoins nous avons à plusieurs reprises su le mettre en valeur en couverture de maisons d'habitations et de collectifs à l'architecture atypique.


Les fenêtres de toiture :

Les fenêtres de toitureVous construisez, vous aménagez vos combles, vous souhaitez changer vos anciennes fenêtres… Nous travaillons avec les leaders du marché de la fenêtre de toiture, Velux, Roto, Fakro. En choisissant des produits à haute performance énergétique, vous allez faire des économies d'énergie et des économies sur vos travaux : 30 % de crédit d'impôt sur le montant TTC de vos fenêtres avec notre entreprise labellisée RGE (Reconnue Garant Environnement), cumulable avec la TVA 5,5 %. Pour les fenêtres de toit, le crédit d'impôt prend en compte des critères de performance spécifiques :

  • Le coefficient de transmission thermique Uw qui indique les performances d'isolation de la fenêtre (Uw 1.5 W/(m².K)
  • Le facteur solaire Sw qui indique le pourcentage de chaleur qui passe par le vitrage (Sw 0.36)

Nos fournisseurs : Velux Fakro Roto


Le désamiantage :

Si l'amiante est aujourd'hui strictement interdite en raison des risques qu'elle présente pour la santé, elle a largement été utilisée par le passé et certaines maisons anciennes peuvent toujours en contenir sous des formes diverses. Utilisée massivement dans le bâtiment dans les années 1960 à 1975, l'amiante était très appréciée en raison de ses propriétés d'isolation thermique, acoustique et de résistance à la chaleur. En effet, ce minéral naturel composé de différentes variétés de silicates hydratés possède des propriétés particulièrement intéressantes pour la construction et notamment : une bonne durabilité, un excellent pouvoir absorbant, un coût bas, une résistance aux micro-organismes, à la chaleur et aux acides. Dans les bâtiments, l'amiante a surtout été utilisée dans des mélanges avec du ciment

En raison des risques élevés liés à l'exposition à l'amiante, les activités touchant de près ou de loin à ce matériau sont aujourd'hui très réglementées. Les entreprises réalisant des travaux de retrait ou d'encapsulage d'amiante (désamiantage) doivent désormais détenir un certificat de qualification attestant de leur capacité technique à réaliser des travaux de retrait ou de confinement d'amiante et de leur respect des réglementations en matière d'environnement et de sécurité (norme NF X46-010).
Vous avez un doute sur la présence d'amiante dans des matériaux sur votre toiture ou façade ou vous souhaitez effectuer un désamiantage, consultez nous


Qualibat dans 4 domaines :

  • 3152 : Couverture en métaux (Technicité confirmée)
  • 3122 : Tuiles plates (Technicité confirmée)
  • 3222 : Étanchéité en matériaux de synthèse (Technicité confirmée)
  • 3101 : Tuiles à emboîtement ou à glissement, mention efficacité énergetique - Travaux isolés